La guerre des empires : Chine contre États-Unis (Documents) par François Lenglet

La guerre des empires : Chine contre États-Unis (Documents)

Titre de livre: La guerre des empires : Chine contre États-Unis (Documents)

Éditeur: Fayard

Auteur: François Lenglet


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

François Lenglet avec La guerre des empires : Chine contre États-Unis (Documents)

Non à la réévaluation du yuan. Non à la présence de Google à Pékin sans censure idéologique. Non à la présence de l’US Navy au large des côtes chinoises. 
Non au rachat des entreprises américaines par les Chinois et leurs 2 500 milliards de dollars de réserves. Non à l’ingérence de Pékin dans la politique économique et budgétaire de Washington. 
Entre la Chine et l’Amérique, la rivalité a fait place à la « guerre fraîche » ; nous assistons au passage à la guerre froide. Et après ?

Selon la méthode qui a fait le succès de La crise des années 30 est devant nous (Prix d’économie financière et Prix spécial du jury de l’Excellence économique), François Lenglet décrit les étapes d’un affrontement commencé voilà quarante ans dans le secret des chancelleries ; il a repéré les divers terrains où les deux grands d’aujourd’hui se défient – de l’espace aux fonds sous-marins, de Wall Street à Hong Kong, des espionnes de la Green Valley aux pirates de l’internet. Enfin, il a bâti les scénarios de cette confrontation. Édifiant et inquiétant.

François Lenglet est directeur de la rédaction du quotidien économique La Tribune. Il est également chroniqueur sur les radios RMC et BFM, ainsi que sur BFMTV. Il a vécu deux ans en Chine.

Livres connexes

Non à la réévaluation du yuan. Non à la présence de Google à Pékin sans censure idéologique. Non à la présence de l’US Navy au large des côtes chinoises. 
Non au rachat des entreprises américaines par les Chinois et leurs 2 500 milliards de dollars de réserves. Non à l’ingérence de Pékin dans la politique économique et budgétaire de Washington. 
Entre la Chine et l’Amérique, la rivalité a fait place à la « guerre fraîche » ; nous assistons au passage à la guerre froide. Et après ?

Selon la méthode qui a fait le succès de La crise des années 30 est devant nous (Prix d’économie financière et Prix spécial du jury de l’Excellence économique), François Lenglet décrit les étapes d’un affrontement commencé voilà quarante ans dans le secret des chancelleries ; il a repéré les divers terrains où les deux grands d’aujourd’hui se défient – de l’espace aux fonds sous-marins, de Wall Street à Hong Kong, des espionnes de la Green Valley aux pirates de l’internet. Enfin, il a bâti les scénarios de cette confrontation. Édifiant et inquiétant.

François Lenglet est directeur de la rédaction du quotidien économique La Tribune. Il est également chroniqueur sur les radios RMC et BFM, ainsi que sur BFMTV. Il a vécu deux ans en Chine.

Non à la réévaluation du yuan. Non à la présence de Google à Pékin sans censure idéologique. Non à la présence de l’US Navy au large des côtes chinoises. 
Non au rachat des entreprises américaines par les Chinois et leurs 2 500 milliards de dollars de réserves. Non à l’ingérence de Pékin dans la politique économique et budgétaire de Washington. 
Entre la Chine et l’Amérique, la rivalité a fait place à la « guerre fraîche » ; nous assistons au passage à la guerre froide. Et après ?

Selon la méthode qui a fait le succès de La crise des années 30 est devant nous (Prix d’économie financière et Prix spécial du jury de l’Excellence économique), François Lenglet décrit les étapes d’un affrontement commencé voilà quarante ans dans le secret des chancelleries ; il a repéré les divers terrains où les deux grands d’aujourd’hui se défient – de l’espace aux fonds sous-marins, de Wall Street à Hong Kong, des espionnes de la Green Valley aux pirates de l’internet. Enfin, il a bâti les scénarios de cette confrontation. Édifiant et inquiétant.

François Lenglet est directeur de la rédaction du quotidien économique La Tribune. Il est également chroniqueur sur les radios RMC et BFM, ainsi que sur BFMTV. Il a vécu deux ans en Chine.